CV

Née le 21 avril 1957 à Clichy

Elle pratique très tôt le chant et la guitare, tout en prenant des cours de piano et de danse classique, puis de guitare jazz et de danse contemporaine.

En 1976, elle part finir ses études de psychologie et de musicothérapie à Montpellier, où elle participe en tant que bouzoukiste et chanteuse à de nombreux projets musicaux. Elle compose, joue et improvise aussi pour le théâtre, la danse, le nouveau cirque.

En 1984, elle crée Nùba avec Jean Morières : production de spectacles ( septet et quartet Nùba, Duo Ping Pong, Quintet Wakan), salon de musique ( lieu de diffusion ), label de disques Nûba.

De 1992 à 1995, Pascale labbé et Jean Morières tournent dans toute la France avec le spectacle “Impressions de voyages” créé pour les JMF

Durant toute cette période, Pascale Labbé poursuit sa formation : un an à L’IMFP, stages avec Christiane Legrand, Tamia, à L’Atem, cours de chant lyrique et baroque.

En 1996, Pascale Labbé enregistre le CD “ICIS” avec Guillaume Orti , Sophie Agnel, Paul Rogers, Noël Akchoté, Gilles Coronado, Norbert Lucarain, Marc Ducret.

Elle multiplie ensuite les expériences et les rencontres improvisées ; elle joue avec Didier Roth, Didier Petit, Dominique Regef, Jean-Pierre Jullian, Bruno Meillier, François Tusques, organise des concerts avec des D.J's, ouvre une classe de musique improvisée libre au jam, produit et anime une émission de radio “Autour de l’inouï”...

Elle s’est produite au festival de radio France à Montpellier (Opéra de john Adams), au festival aujourd'hui musique et au festival de jazz de Perpignan, au festival des musiques innovatrices de St Etienne, aux Instants Chavirés à Montreuil, au festival de Germ-Louron, aux “luisances sonores” à Brest....

En 2000, elle créée son propre Trio avec Sophie Agnel au piano et Hélène Breschand à la harpe (Ajmi, Nancy (Emile 13), Luz St Sauveur), le Bal Ultra Moderne avec Jean Morières, elle participe à la création de François Cotinaud “Son fabriqué et voix” Enregistre pour Jean-Jacques Birgé (projets multimédias).

En 2002 elle joue en duo avec Christine Wodrascka (piano), participe à la création “François Cotinaud fait son Queneau”, tourne avec les participants du disque “Les lèvres nues” (improvisation vocale avec des personnes ayant recours à des soins psychiatriques).

En 2003, elle joue en quartet avec Christophe Rocher, Edward Perreau, Paul Rogers, enregistre avec le bagad du cap sizun sous la direction du paysagiste sonore Hughes germain, participe à la création de Jean Jacques Birgé “Sarajevo, suite et fin" avec Jean Jacques Birgé et Nicolas Clauss au festival ”Les 38emes rugissants”. Elle enregistre un projet autour du langage avec Beatrice Sauvageot, Tania Pividori, André Minvielle, Didier Petit, Denis Colin, Jean pierre Jullian, Yves Robert.

En 2004 elle crée “Parade sauvage” avec l’ensemble Text'up sur les illuminations de Rimbaud.
Stage de chant et percussions en Inde du sud

En 2005 elle enegistre en duo avec jean Morières “Un bon snob nu” pour le label Signature de radio France (dist. harmonia Mundi)
elle enregistre “Rimbaud et son double” à la muse en circuit avec Text'up. Participe au tournage du documentaire de Mathilde Morières “Rimbaud : illuminations sonores”.

En 2006 elle enregistre et pose pour les portes de Nicolas Clauss et jean Jacques Birgé : exposition à l’espace Paul Ricard.
Joue leur spectacle “Somnambules” avec Didier Petit .
Sortie du cd “Un bon snob nu” et du coffret “Rimbaud et son double".
Résidence en voilier en “Campagne de pêche aux sons” avec Fred Brillet, Hughes Germain,Christophe Rouillon dans le cadre des Luisances sonores de Penn ar jazz (Brest).
Stage de percussions “sabar” à St louis du Sénégal.
Concerts “Un bon snob nu” à St louis du Sénégal.

En 2007 elle enregistre “L’étrange partition sonore” pour les 10 ans de jazzosphère.
Intervient dans le cadre de culture à l’hopital (festival de danse d’Uzès) à l’hôpital psychiatrique du mas carreiron (Uzès).

Elle assiste pour le travail vocal le danseur Denis Taffanel pour son prochain solo.

Parallèlement à ses concerts, pascale labbé est fréquemment sollicitée pour des activités de formation, (centre chorégraphique de Montpellier, formation professionnelle de l'acteur à Perpignan, etc...) elle enseigne le chant et la musique improvisée au Jam jazz action à Montpellier depuis 1997.

Discographie :

Musique imaginaire de la Méditerranée (La Grande Bleue)
Ping-pong (Nûba/Orkhêstra)
Wakan (Nûba/Orkhêstra)
Si Loin Si Proche (Nûba /Orkhêstra)
La mécanique de l'aurore (Empreinte Digitale/ Harmonia Mundi)
ICIS Les Instants Chavirés toute la musique improvisée In Situ (In Situ/
Harmonia Mundi)
Les Lèvres Nues (Nûba/Orkhêstra)
François Cotinaud fait son Queneau (Musivi/Mélodie)
Rimbaud et son double (Musivi/Mélodie)
Un Bon Snob Nu (Signature/Radio France)