Actualité


Le projet De Facto / Pascale Labbé, variations sur le même thème :

Parallèlement au projet de quatuor du compositeur Jean Morières, Pascale Labbé propose un travail qui interroge le rapport réel/virtuel, écrit/improvisé.
Alors qu’il est fréquent de voir un compositeur demander au musicien d’improviser sur des compositions, Pascale Labbé renverse le propos : elle enregistrera une improvisation et proposera ensuite cette « improvisation fixée » (cf. Michel Chion) à différents compositeurs qui auront toute latitude pour l’utiliser. Jean Morières écrira donc une oeuvre pour le quatuor sur cette improvisation et proposera d’autre part une écriture servant d’improvisation à la chanteuse.
D’autre part, lors de l’enregistrement, le visage de Pascale Labbé sera filmé en plan fixe et présent sur un écran lors de la représentation. L’œuvre sera donc jouée avec la présence virtuelle de la chanteuse sur un écran puis avec la chanteuse sur scène.

accueil